Rechercher

3 raisons de parler de toi dans ton podcast

Parler de ton vécu dans ton podcast n'est pas une obligation, mais cette démarche peut devenir une véritable force.


1. Il ne s'agit pas de toi mais de ton auditeur

Quand je demande aux auteur.e.s de podcasts que j’accompagne ce qui les a poussé à s’intéresser à leur sujet, la réponse est souvent la même. “C’est mon histoire” ou “Je l’ai vécu quand j’étais plus jeune”. Pourquoi le cacher ? Ta proximité avec ton sujet ne sera jamais une faiblesse. Bien au contraire ! Il est essentiel que les auditeurs s’attachent à quelqu’un pendant l’écoute d’un podcast. Pourquoi pas toi ? J’ai compris avec mon podcast La K7 yaye Elisa que derrière un récit personnelle se cache souvent une histoire collective.

2. C'est dans l'ADN du podcast

La catégorie Profils sur ARTE Radio regroupe tous les récits intimes du studio depuis 2002.


Il y a tout juste 20 ans. Arte radio, pionnier du podcast, proposait une expérience d’écoute inédite en ligne. Une brochette d’auteurs hyper créatifs ont partagé des histoires intimes (de sexe, de religion, parfois des deux à la fois). Ce qu’il y a de magique, c’est qu’ils ont ouvert une nouvelle voie. Parler de toi dans ton podcast c’est t’inscrire dans cette belle tradition.

3. Tu vas rassurer ton invité

Dans une interview, on se sent parfois gêné de dévoiler certaines choses de sa vie. Mais quand la personne qui tend le micro le fait aussi, ça devient tout de suite moins honteux. Il y a un véritable échange. Dans le passé, j’ai fait l’erreur de m'effacer au nom d’une supposée objectivité. Aujourd’hui, je n'hésite pas à dire “Oh, ça m’est aussi arrivé” et à raconter une anecdote qui va enrichir la conversation. Ton podcast doit être vivant et ton récit peut y participer. J'en profite pour te rappeler que tu peux toujours t'inscrire à la formation pour raconter une bonne histoire. On commence dimanche à 18h. J'ai hâte de te voir en vrai.


TÉLÉCHARGE TON GUIDE DU PODCAST GRATUITEMENT






66 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout